Du 19 au 24 Juillet,
bénéficiez de -15% avec le code KITCHEN sur votre 1ère commande d'un programme 1, 2 ou 3 mois BESOIN D'AIDE ?

Du 19 au 24 Juillet,
bénéficiez de -15% avec le code KITCHEN sur votre programme 1, 2 ou 3 mois

Du 19 au 24 Juillet,
bénéficiez de -15% avec le code KITCHENBESOIN D'AIDE ?

Pour évaluer mon
objectif de poids

Je fais mon bilan minceur

Je découvre
mon programme

MON BILAN Femme Homme

Maigrir après l’accouchement, dès l’allaitement

maigrir après accouchement

Pour maigrir après l’accouchement, associer régime et activité physique

On appelle « post-partum » la période qui suit l'accouchement et qui dure jusqu'au retour des règles. C'est une période délicate pour la jeune maman dont le corps fait face à d'importants bouleversements anatomiques et hormonaux.

C'est pourquoi fatigue et moments de déprime sont si fréquents, mais heureusement temporaires. Sur un aspect psychologique, le baby blues touche une mère sur deux, il correspond à une dépression passagère et légère marquée par une humeur changeante, une envie fréquente de pleurer, sans véritable raison, du découragement, de l’anxiété… qui survient après la naissance et qui ne dure pas longtemps. Cet état de déprime est généralement causé par une fatigue, une tension nerveuse ressentie après l’accouchement et une chute de la progestérone, hormone de la grossesse.

Sur l’aspect physiologique, le corps de la jeune mère est transformé, ce n’est bien entendu pas celui de la grossesse mais ce n’est pas non plus le corps d’avant les neufs mois. Une perte de poids de l’ordre de 5kg après l’accouchement est constatée. D’autres modifications anatomiques surviennent aux niveaux des organes génitaux (fermeture du col de l’utérus, redressement du périnée, réduction de l’utérus..), ces derniers peuvent occasionner des douleurs et contractions. Des modifications peuvent aussi être décelées au niveau des organes digestifs, principalement l’intestin qui va mettre plusieurs semaines à retrouver son volume initial. Une carence en fer est généralement constatée suite à des saignements important lors de la libération du bébé entraînant une fatigue importante appelée « anémie ferriprive ». Le diagnostic de la carence en fer sans anémie est posé en analysant le dosage de ferritine (protéine de stockage) dans le sang.

Le niveau de ferritine est fortement lié aux réserves de fer dans le corps. En fonction du niveau de ferritine et de la tolérance, un traitement sous forme de compléments avec de la vitamine C pour une meilleure absorption voire par intraveineuse peut être recommandée. Nous vous conseillons d’effectuer un dosage et de caler le traitement avec votre médecin pour éviter de surdoser les apports en fer qui ne seront ensuite pas éliminés. Une alimentation équilibrée et une activité physique sont les meilleurs moyens de maigrir après l’accouchement, dès l’allaitement. Cette prise en charge vous permettra de retrouver en quelques mois une belle silhouette et vous sentir en pleine forme.

Un programme minceur tout en douceur, pour maigrir après l’accouchement

Commencer à maigrir après l’accouchement avec 1 800 calories par jour

Dès l’allaitement, vous pouvez maigrir après l’accouchement, avec des plats préparés à 1 800 calories. Pour cela, il faut compter 3 repas par jour minimum, apporter une ration calorique suffisante pour éviter la fatigue et éviter les carences alimentaires à la jeune maman et au nouveau-né. Les groupes d’aliments à privilégier sont les produits laitiers pour leur apport en calcium et vitamines A, les viandes rouges et poissons pour leur apport en protéines, en fer et vitamines B12. Les autres aliments sont tout aussi important tels que les légumes verts pour l’apport en vitamines B9 , les fruits et les féculents.

Deux mois après l’accouchement, poursuivre avec un régime comprenant 1 200 calories par jour. C’est un programme équilibré pour une perte de poids efficace tout en préservant la masse musculaire. L’apport calorique sera réduit, une réduction de l’apport glucidique et une augmentation de l’apport protéique sera nécessaire. Prévoir 3 repas et collation pour éviter les grignotages. Privilégier les légumes verts, les aliments riches en protéines tels que les viandes, poissons, œufs, produits laitiers maigres. Apporter une petite quantité fruits et matières grasses, vous permettra de continuer à maigrir après l’accouchement, en toute sécurité.

Quelques mois après l’accouchement, augmenter les calories et passez à un régime à 1 800 calories. Si vous avez atteint votre objectif de poids, alors vous pouvez entamer ce programme qui est idéal dans une alimentation équilibrée. Tous les groupes d’aliments sont présents. Ce programme couvre les besoins en protéines, glucides et lipides, fibres dans les bonnes proportions.

Pour maigrir sereinementt après l’accouchement, gérer votre baby blues

Pour maigrir après l’accouchement avec des plats minceur, il convient de gérer au mieux votre forme et les petits soucis qui suivent l’accouchement : baby blues et rééducation périnéale, entre autres.

Le baby blues, comment le surmonter ?

Pour garder le moral au beau fixe, il est important que la jeune mère se repose, quelle soit bien entourée pour limiter les efforts et doit être soutenue et encouragée dans les moments difficiles ; elle doit apprendre à connaître son bébé, pour cela la jeune maman va devoir l’accepter, faire sa connaissance et lui consacrer la majeure partie de son temps, sans rien en attendre en retour. En général, une dizaine de jour suffisent pour que la jeune mère trouve l’équilibre avec son nouveau-né. Si toutefois cet état de dépression persiste, il sera nécessaire de contacter son gynécologue ou un pédiatre pour résoudre au plus vite ce mal être.

Comment muscler son périnée ?

Appelé également « Rééducation périnéale », c’est une étape clé après l’accouchement permettant entre outre d’éviter les fuites urinaires. Au cours de la visite post-natale, qui a lieu 6 semaines après la naissance, le médecin évalue l'état de la musculature périnéale. S'il le juge nécessaire, il prescrira une à deux séances de rééducation par semaine. La Sécurité Sociale rembourse à 100 % dix séances, qui sont effectuées avec une sage-femme ou avec un kinésithérapeute. La rééducation périnéale doit toujours précéder la rééducation abdominale. C'est pourquoi, dans les premières semaines suivant l'accouchement, il ne faut pas faire de sport provoquant des pressions abdominales, porter des charges lourdes ou même passer l'aspirateur. Il est indispensable de mettre en place un vrai programme de remise en forme. C’est la meilleur façon de maigrir après l’accouchement le plus sereinement possible.

Découvrez nos programmes